Les normes du coffre fort ignifuge

Publié le : 20/08/2019

Avant d'avoir l'appellation coffre fort ignifuge, un coffre fort va devoir subir une quantité de tests de résistance extrêmement pointus.

Tout d'abord, un coffre ignifuge est un coffre fort qui résiste parfaitement à la montée en température lors d'un incendie domestique ou industriel. 

Le terme ignifuge signifie d'ailleurs qu'il rend ininflammable les objets naturellement combustibles.

 

Comment un coffre fort devient il ignifuge ? 

Dans le processus de certification du coffre fort, l'échantillon premièrement produit va être envoyé à un ou des laboratoires de certification aux normes Européennes. 

Pour être homologué à la norme Européenne EN 1047-1, les coffres forts ignifuges doivent passer un premier test. 

Ce premier test est un test de résistance à la chaleur. Les premiers paliers de certification sont la EN1047-1 : S60 P - S120 P. Lors de ces tests, la température intérieure du coffre ne doit pas dépasser les 150° degrés. 

Pour le palier suivant, le EN 1047-1 S60DIS et S120DIS la température ne doit pas dépasser les 30° à l'intérieur du coffre ignifuge. 

Tous les tests de resistance au feu sont passés dans un des laboratoires les plus reconnu au monde. Situé en Allemagne, le laboratoire BRAUNSCHWEIG est une référence très suivie à l'échelle internationale. 

Ils sont très spécialisés dans la résistance au feu. 

Le coffre ignifuge, une endurance à l'épreuve es tests. 

Le coffre ignifuge, durant son parcours de test en laboratoire va être soumis à deux tests de résistance au feu.

Le coffre fort ignifuge subit deux épreuves qui durent chacune entre 13 et 14 heures dans une ambiance qui oscille a une température de 1090 degrés.

Ce premier test est déjà une première barrière entre les coffres bas de gamme et les produits très sécuritaires qui satisfont aux normes. 

Le second test se réalise dès la sortie du four. Le coffre fort ignifuge ou l'armoire ignifuge est soumise à une épreuve de résistance à la chute. Le coffre ignifuge est simplement jeté d'une hauteur de plus de 9 mètres. 

Ce test a pour but de simuler un effondrement d'immeuble d'environ 3 étages. La chute permet de contrôler l'indéformabilité du coffre suite à cette chute. 

Mais cela n'est pas tout puisqu'une fois qu'il a chuté, il est remis dans le four de départ. On vérifie ensuite la viabilité des éléments internes

Si et seulement si le coffre résiste à ces essais, il obtient le précieux label. Cette norme lui permet de trouver sa catégorie sur le marché des coffres forts

Vous l'aurez compris, un coffre fort ignifuge est un produit d'exception en matière de conception et de fabrication.  

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)